Acheter en nue-propriété: un choix idéal pour les expatriés

Quand on est expatrié et qu’on veut acheter un bien immobilier, on est confronté aux difficultés engendrées par la distance. Il devient difficile de gérer un bien à distance. Il est possible de passer par des intermédiaires, mais cela coûte plus cher. Pour ces raisons, l’achat en nue-propriété présente plusieurs avantages pour les expatriés.

Un investissement sur le long terme

Quand on fait le choix d’un achat en nue-propriété d’un bien immobilier, il s’agit avant tout d’un choix sur le long terme.

Revenons sur ce concept de nue-propriété. Le but est d’acheter un bien immobilier sans en avoir l’usufruit pendant une période qui s’étale généralement sur 15 ans. Autrement dit, pendant ces quinze années, vous serez propriétaire du bien immobilier, mais vous ne pourrez pas en jouir, c’est-à-dire que vous ne pourrez ni l’occuper, ni percevoir un loyer.

Par contre, à l’issue de la période de nue-propriété vous devenez le plein propriétaire ce qui vous permet de profiter de l’usufruit d’un bien immobilier en l’occupant, en le louant ou en le vendant.

Quel est l’intérêt de la nue-propriété

Jusqu’ici vous ne devez pas trop comprendre l’intérêt d’investir dans un bien en nue-propriété. Pourtant, ce type d’investissement présente plusieurs avantages.

Premièrement, il permet d’acheter le bien à un prix inférieur de 40 à 50% du prix normal. Autrement dit, vous payer le bien quasi à moitié prix ce qui représente un énorme avantage.

De plus, comme vous ne percevez pas l’usufruit du bien, vous n’avez aucun impôt ni aucune charge à payer durant la période de nue-propriété. C’est l’usufruitier, généralement l’occupant, qui doit payer ces frais. Bien sûr, si vous avez acheté le bien via un crédit, vous devez quand même rembourser ce prêt immobilier.

De même, vous n’avez pas à vous occuper de la gestion du bien immobilier. Que ce soit l’entretien, les réparations et les autres travaux, c’est à l’usufruitier de s’en occuper. D’ailleurs, si des travaux ont été négociés dans le contrat au moment de l’acquisition du bien et qui doivent être réalisés avant la fin de période de la nue-propriété, c’est encore une fois à l’usufruitier de s’en charger. Il peut par exemple s’agir de travaux de remise en état ou de rénovation, évitant que l’usufruitier rende le bien dans un état déplorable

Enfin, la nue-propriété permet d’échapper au divers autres problèmes liés à la location d’un bien immobilier (impayés, trouver un locataire…).

Pour toutes ces raisons, l’investissement immobilier en nue-propriété présente de nombreux intérêts pour l’expatrié, surtout quand on vit très loin de la France, que ce soit à Hong Kong, à Dubaï ou ailleurs dans le monde et qu’on n’a pas prévu de revenir dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright Habitation & travaux ! 2018
Shale theme by Siteturner