Saône

En longeant les rives de la Saône à vélo

Le comble, en pensant à Brel, serait de passer à proximité de Vesoul sans aller communier sur place à son souvenir. D’autant que la préfecture de Haute-Saône ne manque pas de charme avec ses maisons gothiques et ses hôtels des XVIIe et XVIIIe siècles. De la motte qui la domine, on peut embrasser d’un seul coup d’œil l’ensemble de la Ville. Halte fluviale, comme son nom l’indique, Port-sur-Saône est la meilleure étape du Val de Saône. Gray, à une vingtaine de kilomètres en aval de Savoyeux, est l’autre lieu de séjour qui conviendra aux amateurs de campagne et d’eaux vives.

Entre Jura et Morvan coule une rivière qui, pour être promise aux lointaines eaux du Rhône, multiplie en attendant détours et échappées. Son chemin de halage lui-même affirme sa différence. Sa première appellation fut « la Voie bleue » ! On l’appelle aujourd’hui « les Rives de Saône » …

Faire le chemin de halage de Haute-Saône à vélo électrique

La section utilisable du chemin de halage de Haute-Saône pour le vélo électrique, ne couvre encore qu’une quarantaine de kilomètres, de Port-sur-Saône à Savoyeux, mais elle préfigure bien le principe de parcours destiné à démultiplier dans l’avenir la vocation, et les propositions touristiques, de la rivière. Si les bateaux de plaisance qui glissent aujourd’hui sur ses eaux peuvent bien relier l’Alsace au grand Rhône via les Vosges et le Jura, ils n’y peuvent parvenir, en effet, que par le biais d’un enchaînement lent et patient de canaux et d’écluses.

Les projets de raccordement

À terme, la Piste des Rives de Saône, elle, ira tout droit, du massif des Vosges à Lyon, en suivant la Saône sur tout son long. Et elle se raccordera alors à la vélo-route « du Léman à la mer » pour courir, enfin, jusqu’à la Camargue et la Méditerranée. En attendant, la section existante ne manque pas d’attrait, qui sur tout son cours, éminemment boisé et verdoyant, maintient le randonneur cycliste dans la proximité d’un tourisme de découverte tout aussi curieux et contemplatif : la plaisance fluviale.

Parcours cyclables de la Saône

Chemin de halage sur les Rives de Saône sur 43 km, de Port-sur-Saône à Savoyeux.

Le projet d’extension de la section actuelle

Prolongement du chemin de halage, vers l’amont comme vers l’aval, avec une priorité marquée pour la jonction sud avec Chalon, « passerelle » pour tout le futur réseau des voies vertes bourguignonnes.

En ce qui concerne la nature de la voie

Chemin de halage en gravillon stabilisé. Accessible aux cyclistes, marcheurs et randonneurs équestres, mais interdit, par nature, aux rollers.

La sécurité du bord de l’eau !

Mis à part quelques petits détours, la voie suit le fil de l’eau. Une élémentaire prudence s’impose donc, avec des enfants notamment. N’oublions pas le casque (obligatoire pour tous les enfants de moins de 12 ans) et le gilet de signalisation à LED.

Profil du parcours le long de la rivière

Très légère déclivité suivant la pente de la Saône.

Profiter au mieux des paysages traversés

Nature paisible et verdoyante, univers d’eau, de prairies et de forêts.

Signalisation pour les cyclistes

Panneau didactique à Port-sur-Saône, panneaux indicateurs (« Les Rives de Saône ») ailleurs.

Équipements proposés

Les équipements sont uniquement dans les bourgs et villages traversés. Une petite halte sera la bien venue pour déguster la gastronomie local.

Copyright Habitation & travaux ! 2019
Shale theme by Siteturner