gaz

Les circuits à gaz, quel tuyau faut-il choisir ?

Les circuits à gaz peuvent être réalisés à l’aide de différents types de tuyaux toutefois le cuivre reste aujourd’hui l’un des matériaux le plus privilégiés par les professionnels. Mais quelle que soit la nature du tube utilisé lors de la réalisation des circuits à gaz, encore faut-il qu’il soit installé suivant les normes.

Les différents tubes utilisés pour les circuits à gaz

Le gaz exige des matériaux résistants afin d’assurer la sécurité des installations. Aussi bien nécessaire pour la conception d’un circuit de la chaudière à gaz que pour les utilisations du gaz en tant que combustible, les tubes qui peuvent être utilisés sont nombreux.

  • Le cuivre

C’est le type de canalisation le plus utilisé pour transporter le gaz à raison de sa parfaite résistance, da facilité de montage et son aptitude dans la réalisation des circuits complexes. Aussi, le cuivre pourra être utilisé pour la création d’un circuit à gaz en élévation ou en incorporer.

  • Le polyéthylène

Le polyéthylène notamment le modèle en noir muni d’un filet jaune pourra aussi être utilisé pour la réalisation d’un circuit à gaz. Dans la pratique, le plombier agréé l’utilise en installation enterrée ou en élévation. Toutefois, l’utilisation du polyéthylène pour un circuit à gaz est réalisée sous certaines conditions notamment la non-exposition à la lumière ni à une température trop élevée ou basse.

  • L’acier

L’acier que ce soit noir, inoxydable ou galvanisé peut également être utilisé pour la création d’un circuit de gaz en élévation, incorporé au bâtiment ou enterré. Car étant robuste, ce tube pourra parfaitement être utilisé pour le gaz. Toutefois, un certain nombre de conditions doit aussi être considéré lors de sa pose.

Ce sont les trois types de tubes les plus utilisés lors de la réalisation d’un circuit à gaz. Toutefois, d’autres types de tuyaux tels que le PLT ou le plomb s’avèrent aussi être efficaces.

Les tubes à gaz, comment les installer ?

Les normes d’installation des tubes à gaz sont prévues par la NF DTU 61.1. Y sont déterminées les règles d’installations des tubes à gaz selon le type de canalisation utilisé. Aussi, des conditions sont prévues afin que les installations encastrées, incorporées, enterrées ou élevées soient bien sécurisées. À titre d’exemple, les tuyaux enterrés ne doivent pas se situer sous les bordures et les caniveaux de trottoir en parallèle à l’axe de circulation.

Aussi, des normes relatives aux installations à gaz d’un logement individuel et d’un immeuble sont différentes. Il faut alors que l’intervenant prenne en compte, et en détail les normes en vigueur afin que l’installation à gaz puisse être en conformité aux règles. Ainsi, les canalisations et les équipements qui y sont liés seront parfaitement sécurisés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright Habitation & travaux ! 2018
Shale theme by Siteturner