Souscrire à un crédit pour travaux, oui, mais pour quel type de crédit ?

Afin de souscrire à un prêt pour travaux, l’emprunteur dispose de plusieurs possibilités qui varient selon le type de financement travaux recherché. Ainsi, pour arriver à cette fin, l’emprunteur peut s’adresser directement à la banque. Auprès de laquelle il a déjà ses comptes ou d’autres crédits en cours, sans exclure les autres banques. D’une manière générale, sa propre banque pourra faire un effort sur le taux des prêts travaux proposés, afin de le garder comme client. Les banques peuvent permettre de souscrire à de nombreux prêts pour travaux; sous plusieurs formes; comme un crédit travaux; un prêt travaux à taux 0; un prêt épargne logement; un éco prêt travaux… Pour avoir un aperçu des prêts travaux proposés par une banque et les conditions de souscription requises, l’emprunteur pourra retrouver les différentes solutions proposées sur son site Internet.

Souscrire à un prêt pour travaux auprès d’un courtier spécialisé

Toujours pour souscrire à un prêt pour travaux, s’adresser à un courtier peut également être une bonne solution. Un courtier négocie auprès de différentes banques le prêt le plus intéressant pour l’emprunteur. Habituellement, le courtier est rémunéré par une commission versée par la banque si bien qu’il n’existe aucun frais à la charge de l’emprunteur. Aussi, un courtier arrive souvent à négocier des taux plus avantageux que ceux directement proposés par les banques. Il est possible de contacter un courtier sur Internet, ou prendre rendez-vous avec lui, dans une agence physique.

Financer les travaux à travers à un prêt immobilier

Si le bien immobilier de ses rêves, nécessite de souscrire à un crédit travaux, et que l’emprunteur n’a pas les liquidités suffisantes pour les financer, il peut ajouter leur montant à son emprunt immobilier. Ainsi, si son apport est supérieur aux frais (de notaire et de garantie), il est conseillé de déduire son apport du prêt principal. De cette manière, les travaux seront financés avec les fonds propres de l’emprunteur. Dans le cas contraire, si l’emprunteur a un apport limité aux frais (de notaire et de garantie) ou même inférieur, il devra ajouter le coût des travaux au financement principal si c’est la banque qui va se charger de les financer. Dans ce cas, la banque ou l’organisme de prêt demandera de fournir les devis d’entrepreneur ou du matériel. L’emprunteur sera tenu de faire estimer le coût de ces travaux avant la souscription du prêt.

L’avantage de faire financer ses travaux par un prêt immobilier serait le coût du crédit. Dans la pratique, un prêt immobilier est largement moins cher qu’un prêt consommation. Qui équivaut à un prêt à taux élevé sur une courte durée. Aussi, lors du montage de dossier de prêt avec travaux, les deux lignes de financement seront synchronisées. Pour que l’échéance soit la même durant la durée du prêt, en y incluant les travaux souhaités. Ce scénario serait impossible avec le prêt personnel, qui ne fera qu’augmenter l’endettement et les charges mensuelles de l’emprunteur.

Bûche densifiée : pourquoi l’utiliser pour son chauffage ?

Quand il s’agit de chauffage, rien de mieux que la chaudière à bois. C’est à la fois écologique et beaucoup moins énergivore. Cependant, pour qu’elle soit performante, il faut aussi choisir avec soin le type de combustible utilisé. La bûche densifiée appelée aussi bûche de bois compressé est une alternative aux bois ordinaires, qui plus est c’est un excellent combustible écologique.

Qu’est-ce qu’une bûche de bois densifié ?

La bûche de bois densifié est un produit parfaitement naturel. Ce type de combustible est issu du recyclage de déchets végétaux qui proviennent de l’industrie de bois. En effet, les restes de scieries et de copeaux de bois sont compressés à haute pression. Souvent, ce sont les résidus non traités de hêtres de chênes qui constituent ces bûches.

Grâce à la lignine, une résine naturelle présente dans le bois, la liaison des copeaux et des sciures pendant la compression est assurée. Ainsi, elle permet d’avoir des bûches solides et sans additifs. Ces bûches se présentent généralement sous forme de pavé, de rectangle ou de cylindre permettant une facilité d’insertion. De plus, elles sont connues pour leur faible taux d’humidité. C’est pourquoi, il faut toujours les mettre au sec pour préserver leur qualité de combustion procurant ainsi un chauffage durable. Les bûches densifiées sont compatibles à tous les  types de chauffage au bois, notamment :

  • Le  poêle à bois
  • Le foyer fermé et ouvert
  • L’insert
  • La chaudière à bois
  • La cuisinière et le four à bois.

Il existe pas mal d’entreprises qui effectuent une livraison de bois de chauffage 27, par exemple. C’est-à-dire ce n’est pas la peine de se déplacer pour avoir de quoi se chauffer.

Les atouts des bûches densifiées

La composition de la bûche densifiée fait d’elle un combustible écologique qui n’engendre pas d’émission de gaz à effet de serre. Elle dégage douze fois moins de gaz carbonique à l’inverse du fioul et six fois moins par rapport au gaz de ménage. Par ailleurs, l’usage des déchets pour produire les bûches limite les prélèvements de bois dans les forêts. En outre, sa taille permet aussi un stockage plus facile et sa consistance procure une combustion lente.

Grâce à sa densité, elle ne nécessite pas un espace conséquent pour son stockage. Les bûches sont disponibles pendant toute l’année et elles  peuvent être utilisées juste après l’achat. De plus, leur  calibre convient parfaitement à tous types d’appareils de chauffage sans avoir à les découper.

Enfin, l’utilisation de la bûche compressée conserve la propreté d’un habitat et salit moins les conduits de fumée contrairement au bois traditionnel.

 

Construction fondation : mode d’emploi

La construction des fondations est l’un des travaux les plus importants en maçonnerie. Elle ne doit pas être négligée. La fondation assure le maintien et la solidité des bâtiments. Différentes techniques sont utilisées par les professionnels dans le domaine. Cet article vous servira de mini-guide qui vous informera sur les principes de construction des fondations.

Les précautions à prendre

Il est à noter que la construction de fondations requiert un savoir-faire et des compétences spécifiques. Cette tâche doit donc être confiée à une entreprise de bâtiment ou d’autres corps de métier qui sauront adapter le type de fondation à privilégier selon la structure de votre sol.

Le choix du terrain

Lorsque vous optez pour un terrain quelconque, informez-vous sur la structure du sol. C’est un critère primordial qui conditionne la faisabilité de certains projets. Une mauvaise structure de sol peut engendrer la construction de fondations spéciales pour prévenir certains risques. Cela nécessite un budget supplémentaire. Renseignez-vous auprès des autorités compétentes. Elles pourront vous conseiller et vous proposer les meilleures alternatives pour la bonne marche de votre chantier. Sollicitez le savoir-faire d’un expert pour une étude géothermique.

Le piquetage

Cette phase consiste en une délimitation des points cadastraux du terrain. Les compétences d’un géomètre sont requises. Il est en effet le seul spécialiste qui soit en mesure de déterminer les limites précises de votre propriété. Un terrassier peut fournir le matériel nécessaire à cette opération. Celui-ci se sert de lunettes de nivellement pour relever le niveau général du terrain. Cette phase permet de calculer les points de référence sur plusieurs zones. Du plâtre en poudre vous aidera à identifier les délimitations du terrain.

Le terrassement

Le terrassement inclut plusieurs tâches : les fouilles, le nivellement du terrain, la mise en place des canaux d’évacuation d’eaux et des encaissements de raccordement. Il englobe également les travaux d’assainissement. Lors de cette phase, le terrain est bien préparé pour un aménagement futur. Grâce à des équipements performants, on peut rajouter des adducteurs en béton. Ces structures permettent aux fondations de mieux résister au temps et aux chocs. Les raccordements sont généralement en ciment pour pallier les fissures

Le drainage

Le drainage est important dans la mesure où il permet d’évacuer les eaux excessives du sol. Pour cela, on construit une tranchée. Celle-ci se compose d’une cuvette en béton, d’un tapis de cailloux, d’un drain, d’autres couches de cailloux et enfin de la terre. Le drain est posé à proximité des parois de la fondation. Cette disposition permet une reconduction rapide des eaux. Leur évacuation se fait soit vers les réseaux d’eau pluviale soit vers un puisard.

Le raccordement d’eau et d’électricité

Cette opération consiste à relier les câbles électriques et les canaux d’alimentation en eau aux réseaux correspondants. Les câbles téléphoniques, Internet et télévision, le conduit de gaz sont également à intégrer à la phase de raccordement. La mise en place de tous les réseaux doivent se faire lors du creusement des tranchées. Le propriétaire peut opter pour le câblage aérien ou les installations de raccords souterrains.

Les démarches à suivre pour installer des panneaux solaires

Vous pouvez choisir d’installer des panneaux solaires de tous les types pour alimenter votre logement dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation. Les démarches pour pouvoir installer des panneaux solaires photovoltaïques sont très précises. Il consiste à respecter les régulations, et cela du choix du projet solaire à la pose en passant par les obligations réglementaires et les aides financières.

Les démarches avant l’installation de panneau solaire

Bien avant l’installation, vous devez décider de quels panneaux solaires sur le marché en ligne vous souhaitez installer. Il convient en effet de choisir le type de modules, de capteurs, et l’endroit où l’on va placer le dispositif, que ce soit pour un bâtiment en construction ou encore une ancienne habitation et à quelle utilisation. Pour cela, il est possible de demander conseil à des spécialistes en ligne ou encore à d’autres associations qui sont spécialisées dans ce domaine. Il est également possible de choisir l’installateur. On peut donc demander plusieurs devis de pose de panneau solaire pour comparer les prestations. D’ailleurs, préférez les services d’installation qui pourra vous conseiller sur les équipements à installer ainsi que les démarches à entreprendre. Certaines interventions pour une maison exigent un détuilage à l’emplacement du panneau solaire si le toit est recouvert de tuiles mécaniques ou d’ardoise. La pose du système d’étanchéité est aussi importante, et tout ce travail peut être assuré en confiant la tâche à des professionnels.

La déclaration des travaux d’installation

Une fois votre projet d’achat de panneau solaire planifié, vous devez lancer les démarches pour leur installation. La première étape est la déclaration préalable à la mairie de votre commune. On vous donnera par la suite un récépissé de cette déclaration que l’on vous réclamera. Pour une simple installation de panneau solaire thermique, cette déclaration suffit. Dans le cas d’un bâtiment ancien, la déclaration préalable est requise. Cependant, l’installation d’un panneau solaire photovoltaïque requiert un permis de construire pour le cas d’une maison en construction. Il convient de consulter le plan local d’urbanisme pour savoir si un site classé historique pourrait être à proximité de votre bâtiment. Si c’est le cas, un accord d’une entité plus importante peut être exigé car leur accord est nécessaire pour obtenir une autorisation de travaux. Dans le cas où vous êtes propriétaire d’un immeuble, vous devez obtenir l’accord général de l’assemblée des copropriétaires. D’ailleurs, un professionnel des services d’achat en ligne peut vous guider dans toutes ces démarches.

L’installation de votre panneau solaire

Deux façons existent pour l’installation de panneau solaire : l’intégration au bâti et l’intégration simplifiée au bâti. Dans le premier cas, les panneaux sont directement installés sur la charpente du bâtiment et intégrés au plan d’inclinaison de la toiture. Ce type d’installation présente l’avantage d’assurer une étanchéité complète de la toiture et convient parfaitement aux petites surfaces. En ce qui concerne l’intégration simplifiée au bâti, l’installation photovoltaïque doit être en parallèle au plan d’inclinaison de la toiture et remplacer des éléments de celle-ci. Dans le cas où vos panneaux ne sont pas installés selon l’une de ces techniques mentionnées, il est bien possible que la procédure d’installation puisse être plus cher. Toutefois, l’installation de panneaux photovoltaïques est trop complexe pour être réalisée par des particuliers qui ne disposent pas des connaissances électriques nécessaires, ni les compétences en matière de couverture. En outre, il est possible de remplir des dossiers pour une demande de subvention à l’installation de panneaux que l’on peut renseigner auprès de son assureur.

L’utilité de la vente à réméré

Lavente à réméré estune transaction immobilièrepermettant au propriétaire de vente son bien immobiliertemporairement pour pouvoir régler sesdettes. Cetype de vente a trouvé ses origines à l’époque du Moyen-âge et il est devenu une solution pour de nombreux particuliers pour éviter la saisie judiciaire.

Vente à réméré : qu’est-ce que c’est au juste ?

Connu sous le terme de vente avec faculté de rachat, la vente à réméré est une technique de vente dans lequel le vendeur cède son propriété à uninvestisseur pendant un temps déterminé. Il peut  récupérer et racheter ses biens ultérieurement selon les délais convenus.

Le plus important concernant ce principe de vente est que le vendeur a le droit de reprendre les biens qu’il a vendu à l’acheteur.C’est comme une vente avec possibilité de rachat et de remboursement de certains frais. Le délai maximum d’une vente à réméré est de 5 ans et un contrat de transfère des biens est signé entre les deux acteurs.

Une fois que la vente à réméré est conclue, le nouveau propriétaire peut réaliser une rénovation mais toutes les charges sont à ses frais et à ses propres moyens. Ses dépenses ne seront pas mentionnées dans ladite contrat et ne seront pas remboursées à la fin du contrat en cas de récupération ou rachat.

Passer ledélai convenu, le vendeur ne pourra plus racheter ses biens sauf si l’acheteur veut élargir le délai du contrat.

Pour information, le vendeur pourra récupérer ses biens à tout moment dans une vente à réméré dès qu’il est en possession de fond nécessaire pour régler les charges et les frais convenus. A tout moment durant ces 5 ans, il a donc la possibilité de racheter son bienimmobilier.

L’importance de la vente à réméré

La vente à réméré est un processus avantageux pour les personnes en situation de détresse sur le plan financier bien sur. C’est un dernier recours aux personnes insolvables et surendettées. Ainsi, elles n’obtiennent pas de prêtsauprès de leur banque respective. La vente à réméré permet d’acquérir plus de fond pour réglertous les problèmes de dettes urgentes et à l’immédiat. Vous ne saurez pas victime d’une saisie judiciaire ou des pressions de vos créanciers car vous aurez les moyens de règles tous l’argent que vous avez prêtezainsique les charges au quotidien. Vous aurez même la chance de subvenir à vos projets comme acheter d’autres localités ou assurer les études de vos enfants jusqu’aux études universitaires.

C’est en réalité une source de financement immédiate et exclusive sans passer par les analyses financières effectuées par les institutions financières ainsi que les manques de discrétion causées par les fouilles.

De plus, dans une vente à réméréd’une maison, vous n’êtes pas obligé de déménager ou de plier bagage après les locaux vendus. Il est possible de s’arranger avec le nouveau propriétaireune convention d’occupation provisoire ou non en payant un loyer ou une indemnité d’occupation.

Energie solaire : en profiter avec un appareil combiné

energie-solaire

Le soleil représente une source d’énergie abondante, renouvelable et quasiment gratuite. En effet, quelques cellules photovoltaïques un ballon d’eau chaude suffisent pour profiter pleinement des installations sanitaires à énergie solaire. Toutefois, il faut connaitre le fonctionnement des équipements, notamment les modèles de chauffage combinées. Read More…

Comment bien entretenir ses meubles en bois ?

Vous souhaitez conserver l’aspect neuf de vos meubles en bois, et vous êtes à la recherche de la meilleure façon pour les entretenir ? Voici quelques suggestions que vous devrez connaître concernant le bois ainsi que son traitement.

Le nettoyage

Pour nettoyer le fini de vos meubles en bois, utilisez de l’eau chaude et du savon à vaisselle doux. Nettoyer les meubles avec de l’eau ne fera pas de mal – juste faire attention à ne pas le tremper. Utilisez une vieille brosse à dents pour les zones difficiles à obtenir. Essuyez la saleté de la surface avec des chiffons doux ou des essuie-tout jusqu’à ce qu’ils soient propres. Ensuite, séchez l’humidité résiduelle avec un chiffon doux.

La protection

Après un bon nettoyage, la meilleure façon de protéger la finition est d’utiliser une cire en pâte molle de bonne qualité. Appliquez une fine couche comme indiqué sur l’étiquette. Attendez cinq minutes et polissez légèrement avec une brosse ou un chiffon doux. Attendez encore 30 à 60 minutes et polissez / badigeonnez encore avec un peu plus de vigueur. De quoi conserver l’apparence de vos meubles même après quelques mois. Vous découvrirez les meilleurs conseils sur www.2pr.fr

La conservation

Gardez vos meubles hors du soleil. La température du soleil d’été passant par une fenêtre peut dépasser 140°. Cela pourra écailler les finitions, les décolorer et les détruire au fil du temps, tout en séchant et rétrécissant le bois, ce qui causera des fissures.

L’emplacement

Ne placez pas de meubles en bois à proximité d’appareils de chauffage également. La chaleur sèche fait sécher et rétrécir le bois, laissant des fissures. Utilisez un humidificateur dans les mois les plus secs pour amener l’humidité jusqu’au niveau de 40 à 45 %.

La retouche

Pour une retouche rapide, utilisez un vernis de couleur approprié sur les rayures et les ébréchures, en particulier pour les rendre moins visibles sur les pieds des meubles. En utilisant soigneusement un feutre de couleur assortie, il sera d’abord masqué.

Le polissage

Lorsque vous avez prévu d’effectuer le polissage des parties en bois de vos meubles, démontez d’abord vos meubles. Prenez votre temps et faites une note pour vous rappeler quelle pièce doit se trouver sur quel endroit. Utilisez un poli de métal de qualité pour le faire briller à nouveau. Une fois qu’il est poli, remettez-le en veillant à ne pas rayer les surfaces en bois.

Il est recommandé de faire appel à un menuisier professionnel pour ce travail puisque cela peut représenter beaucoup de travail, et qu’il se peut que vous n’arriviez pas à avoir l’objectif escompté.

Le métier de menuiserie, vous attire ?

menuiserie

En quoi consiste le métier de menuiserie ? Vous souhaitez avoir des compétences et savoir faire d’une entreprise qui conduit aux métiers de l’artisanat et du bois ? Vous êtes à la recherche d’un professionnel de l’artisanat ? Quels sont les qualités d’un vrai artisan ?
Pour commencer, tant que les étapes soient spécifiques, devenir un menuisier compétent après une longue formation n’est pas difficile.

Devenir un artisan menuisier professionnel nécessite toutefois une certaine formation en licence professionnelle, par le biais d’un CAP d’ébénisterie. L’apprentissage est un facteur majeur aujourd’hui pour exceller entant qu’un technicien menuisier agenceur qui travaille dans des normes de qualité qui sera spécialisé comme menuisier fabriquant, poseur ou agenceur en option de bois.

métier de menuiserie
Polyvalence, rajeunissement, matériaux performent

Dans un premier temps, il est très implorant d’être passionner et surtout méthodique afin d’exercer le métier d’artisanat. Elle demande parfois de la rigueur et précision.

Etre menuisier demande beaucoup d’organisation et de planification, surtout le sens d’écoute comment créer les liens avec les autres afin de respecter les délais et aussi s’adapter à vous désirs.
Un menuisier professionnel est celui qui travaille tous genres de bois jusqu’à l’entretien et l’élaboration, son rôle principal passe par la création, la fabrication, la réparation et rénovation jusqu’à la finition de créer de toutes pièces les objets.

De même, ce métier demande de nombreuses qualités, notamment le professionnalisme et le savoir faire, la créativité et aussi l’adaptabilité lui sont plus que nécessaire, permettent de leur rendre un expert certifié dans le domaine afin d’exercer un travail de haute gamme dans des normes de qualité.
Aujourd’hui, il travaille sur mesure sur les différentes zones pour l’aménagement intérieur et extérieur. Son travaille multiples et variés et aussi vigilant sur la sécurité.
En outres, non seulement le bois son matière première, aussi l’aluminium et les matériaux composites, il peut effectuer aussi des petites serrureries avec des outils traditionnels ou avec l’informatique.

Comment vous deviez décrire les principales taches du métier ?

En effet, le travail du menuisier se modernise. Les entreprises artisanales de haute gamme et aussi l’entreprise de ponçage parquet sur Paris embauchent le plus des jeunes qui ont un diplôme CAP d’ébénisterie ou aussi d’un BTS.

L’entretien de votre parquet varie en fonction de sa finition, sa rénovation et aussi son intensité d’utilisation. Même, la finition d’un tel parquet est très simple à étudié vu que les produits adaptés sont de large, haute gamme et même rénovent puisqu’il exige un travail de qualité et bien soigné.
Avant toute intervention, n’oubliez pas d’établir un devis gratuit, bien précis et qui ne porte aucun engagement, sur lequel vous permettez d’obtenir des prix raisonnable sans frais supplémentaires. Aucun coût, aucune surprise.

Pour finir, lorsque vous commencez un tel projet, il est nécessaire de passer par une partie de réflexion et un esprit logique qui consiste à organiser toutes les étapes et les tâches nécessaires et surtout à prendre toutes les mesures vous-mêmes.

Copyright Habitation & travaux ! 2018
Shale theme by Siteturner