Comment installer un robinet mitigeur

À première vue, l’installation d’un robinet peut paraître comme étant une tâche facile à accomplir. Au contraire, la mise en place d’un robinet mitigeur s’avère être compliquée qu’il ne paraît étant donné qu’elle nécessite l’intervention d’un plombier.

Les différents modèles de robinet mitigeur

On peut reconnaître le robinet mitigeur par la présence d’un bec verseur et d’une commande qui permet de régler le débit et la température de l’eau. Toutefois, il existe plusieurs modèles de robinet mitigeur disponible sur le marché comme :

• Mitigeur accompagné de bague anti-brûlures : la bague sert à régler l’ouverture de l’eau chaude pour éviter les brûlures.
• Mitigeur avec crantage : il contient un crantage capable de bloquer l’ouverture de la poignée à la moitié de son chemin afin de limiter le déversement de l’eau. Cependant, on peut tirer assez fort sur le poigné pour obtenir le débit maximal.
• Mitigeur pourvu d’un capteur : l’ouverture et la fermeture de l’eau se font automatiquement sans avoir à toucher le robinet. Pour la détection, il suffit de présenter les mains au-dessous du bec du robinet.
• Mitigeur thermostatique : il procure l’autorégulation de la température et ne dépend pas du débit de l’eau.

L’assemblage et l’installation

L’assemblage d’un robinet mitigeur consiste à fusionner les différentes pièces qui le composent. Ces pièces sont : les tubes ou raccords flexibles ayant pour rôle l’alimentation en eau, la tige filetée qui tient le robinet. Pour le montage, on doit d’abord se munir des tubes ou flexibles puis il faut les visser sur les pas de vis présentes à la base du robinet. La prochaine étape comprend la fixation de la tige filetée près des flexibles dans le pas de vis qui reste. Pour ce faire, il faudra fixer la tige manuellement ensuite avec l’aide d’un tournevis. La tige filetée rend de robinet mitigeur stable durant son usage.

Avant l’installation du robinet, le placement d’un joint torique entre la base du robinet et la surface de l’évier reste indispensable. En effet, ce joint assure l’étanchéité de la jonction et du support. Après avoir inséré le joint entre l’évier et le robinet, on peut insérer le robinet dans l’emplacement auquel il est destiné.

La fixation et le raccordement

D’après les bons conseils d’un plombier à Lille, pour fixer le robinet mitigeur, on doit enfiler un joint sur les flexibles et s’assurer qu’il soit en contact avec le dessous du support du robinet. Il est primordial d’ajouter une cale de protection afin d’éviter la détérioration du lavabo. On peut procéder à la mise en place de l’étrier sur la cale accompagnée de la fixation de l’écrou puis il faut serrer doucement. La vérification de l’emplacement de ces éléments est importante avant de faire le serrage par une pince multiprise ou une clé à molette.

Le raccordement du robinet devient facile et simple à réaliser avec la généralisation des raccords flexibles à visser. Dans la mesure où les tuyaux d’approvisionnement ne disposent pas d’un système de raccordement, l’installation d’un raccord bicônique est essentielle. Le raccord doit concorder avec le diamètre du tuyau et le flexible à visser. Pour son installation, un choix s’établit entre le branchement avec un raccord à joint américain dit gripp ou avec un écrou dit olive.

Il existe de nombreuses manières d’installer un robinet mitigeur et ces étapes en font partie. Pourtant, il est plus astucieux de demander l’aide d’un expert en plomberie puisqu’il possède les compétences et les connaissances dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner