Les éléments-clés de l’éco-construction

La construction d’une maison écologique est, de nos jours, une nécessité et une obligation. Elle tourne autour de trois grands piliers : la performance énergétique (ce qui permet de réduire significativement vos dépenses énergétiques), la santé et le bien-être (ce qui permet de vivre dans une maison saine avec une meilleure qualité d’air), le respect de l’environnement.

Maison écologique : quelle conception ?

La maison écologique respecte l’environnement depuis sa construction et lors de son utilisation. Sur le chantier, on utilise le moins d’énergie possible, on privilégie les matériaux d’origine naturelle et non toxiques, on favorise les matériaux locaux pour éviter les longs transports polluants et on réduit les déchets. Lors de la conception du plan, on essaye de tirer profit de l’environnement et du climat. On optimise l’ensoleillement dans les pièces à vivre, on installe une protection contre le vent grâce au double ou triple vitrage. Il est même possible d’envisager de planter des arbres pour bloquer le vent. Par ailleurs, on optimise la ventilation pour renouveler systématiquement l’air et pour maintenir une température constante. Enfin, on favorise les matériaux d’origine naturelle pour l’isolation thermique. Vous pouvez vous tourner vers l’ouate de cellulose, la laine de lin ou la fibre de bois.

Quels types de maison écologique choisir ?

Il existe actuellement de nombreuses normes en matière de maison écologique. Il y a d’abord la maison BBC ou Bâtiment Basse Consommation : c’est la maison écologique la plus répandue en France. Ce label fixe aux constructions neuves des limites minimales et maximales en matière de consommation d’énergie. Pour atteindre l’objectif d’une consommation moyenne de 50 kWh d’énergie primaire par mètre carré sur une année, il faut maîtriser cinq postes de consommation principales que sont le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage. Un constructeur de maison comme MAAP Construction saura comment respecter toutes les normes définissant une maison BBC.
Ensuite, il y a la maison bioclimatique qui consiste à exploiter les ressources naturelles locales pour minimiser la consommation énergétique. Ce type de maison est construit dans une démarche haute qualité environnementale ou HQE. Elle repose sur des principes de bon sens comme orienter la maison en plein sud pour la chauffer naturellement, installer les pièces de vie au sud et les pièces qui peuvent rester plus fraîches au nord, planter des arbres à feuilles caduques près des pièces de vie pour apporter de l’ombre en été.
Puis, il y a la maison passive. Ce type d’habitation aussi connu comme maison très basse consommation énergétique ne nécessite aucun système de chauffage artificiel. On utilise des matériaux de construction très isolants pour stabiliser la température en été comme en hiver. On favorise la chaleur apportée par le soleil avec une construction qui comporte des vitrages sur 40 à 60% de ses surfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner