Le filtre à bassin, comment ça fonctionne au juste?

Disposer d’un bassin est bien beau. Il s’agit d’un élément décoratif servant à embellir un espace extérieur. Avoir un bassin aquatique dans son jardin nécessite de considérer quelques mesures afin de réussir à maintenir son aspect esthétique. En effet, un bassin est un écosystème à part, dans lequel cohabitent plusieurs espèces, animales ou végétales. Cet environnement artificiel créé ne maintient pas naturellement son équilibre. Il faut une intervention extérieure pour le purifier. D’où l’utilité d’un filtre. Nous vous expliquons tout sur ce sujet dans cet article.

Le filtre à bassin, pratique et utile pour réoxygéner l’eau

L’eau est ce qui maintient en vie et en bon état tous les organismes vivants dans le bassin. Voilà pourquoi la filtration pour bassin à poisson devient incontournable. L’objectif est de la débarrasser de tous les éléments qui perturbent son équilibre chimique et qui détruisent la vie ainsi créée comprenant les déchets et les bactéries. Au moyen d’une aspiration, d’un filtrage puis d’une réinsertion dans le bassin, l’eau est enrichie en oxygène et le mini-écosystème peut poursuivre son développement.

Le filtre peut être mécanique ou biologique. Cependant, de plus en plus combinent les deux techniques pour obtenir de meilleurs résultats. Les critères de choix entre les deux se basent souvent sur des critères propres à chaque bassin comme le genre de plantes qui y poussent ou encore sa taille.

L’étape mécanique de la filtration

Il s’agit de la démarche par laquelle une pompe qui aura été immergée dans l’eau aspirera celle-ci. Cette pompe la dirigera vers différents niveaux de filtres destinés à isoler les déchets et à renvoyer l’eau dans le bassin. L’eau ainsi rejetée gagnera déjà en oxygène. Il est utile de mentionner à ce niveau que plus le bassin ne sera grand, plus la pompe et les filtres qui l’accompagnent doivent avoir des capacités de prise en charge élevées.

L’étape biologique de la filtration

Un simple filtre mécanique se contentera donc d’enlever les déchets. Un filtre biologique fait plus. Il décompensera les déchets pour en retirer ce qui peut être réutilisé dans l’écosystème à l’aide de bactéries. Une fois rejetés dans l’eau, ces derniers agiront tels des engrais pour une terre. Des lampes UV peuvent également être installées dans les filtres. Elles prémunissent le bassin contre le développement des algues vertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner