Conseils pour choisir son système de motorisation de portail

Il existe plusieurs options de motorisation portail disponibles sur le marché. Pour éviter de faire le mauvais choix, sachez d’abord qu’il y a 2 types de portails : le portail battant et le portail coulissant. Les systèmes de motorisation pour ces 2 portails sont différents. Le portail battant présente5 options de motorisation : à bras, à vérin, à roue, enterré ou intégré au portail. Tandis que le portail coulissant n’en a que 2 : portail à crémaillère à rail au sol et à rail autoportant.

Système de motorisation portail battant à bras

Le système de motorisation portail à bras ne peut s’appliquer que sur un portail battant.  Concernant sa mise en service, on installe sur chacun des 2 vantaux un système de bras mécanisés. Ces bras sont liés chacun, la plupart du temps, à un moteur électromécanique. Grâce à un système de commande à distance, les moteurs activent automatiquement les 2 bras pour ouvrir et fermer le portail de votre habitation. Le système d’automatisation à bras est facile à installer. En effet, il ne nécessite pas de gros travaux pour être mis en service. Si vous aimez bricoler, vous pouvez le faire vous-même. En moyenne ce type de portail met environ une quinzaine de secondes pour s’ouvrir.

Système de motorisation portail battant à vérin

Le principe utilisé dans ce système est exactement le même que celui de la motorisation à bras. Seulement, la motorisation à vérin est plutôt conseillée pour les portails construits avec des matières dures et lourdes comme le métal et l’acier. Le moteur utilisé dans ce système est un moteur hydraulique. Ce dernier permet d’avoir plus de puissance pour ouvrir facilement le portail. Il est conseillé de ne pas utiliser ce système surun portail en bois, en aluminium et en plastique. Pour l’activer, il faut un courant de 220 volts pour permettre au moteur du portail  de s’ouvrir automatiquement.

Système de motorisation portail battant à roue

Le système de motorisation portail à roue est le plus simple mais aussi le moins couteux sur le marché. Mise à part sa simplicité et son prix, ce système peut s’adapter sur toutes les formes de terrains comme une pente. Il ne nécessite pas de courant très puissant mais rien que 21 à 24 volts suffisent pour l’activer. Cependant,  ce système n’est pas conseillé pour un portail fait en acier dur, pour un portail battant avec des vantaux lourds. Il est idéal pour les portails légers,en bois par exemple.

Système de motorisation portail battant enterré et motorisation intégrée au portail

Ces systèmes de motorisation ont exactement les mêmes caractéristiques. La seule différence entre les deux s’observe par l’installation de leurs systèmes. L’un est enterré dans le sol et l’autre est intégré dans le portail. Ils présentent plus d’esthétique du fait que leurs systèmes ne sont pas visibles à l’œil. Le système mécanique utilisé pour leur permet aussi d’être robuste. Ilssont donc difficiles à forcer. En matière de qualité et de sécurité, le portail battant équipé de l’un de ces2 systèmesde motorisations est  plus fiable.

Système de motorisation portail coulissant à rail au sol et motorisation à rail autoportant

Ces deux systèmes s’appliquent sur un portail coulissant. Là aussi, le système utilisé est la même pour les deux. Pour les installer, un travail de maçonnerie est nécessaire.  Ils nécessitent tous la mise en place de 2 poteaux : poteau de guidage et poteau de réception. La différence se fait au niveau du mécanisme utilisé. Le premier nécessite l’installation du  système de rail au sol. Le second utilise une poutre télescopique appuyée d’un accompagnement en forme de rectangle qui va servir  de contrepoids. Il faut noter que les portails électriques coulissants sont plus chers que les portails électriques battants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner