Que faire pour inviter le chauffage à bois dans sa maison ?

Le chauffage à bois apporte le confort dans l’habitation. Qui plus est, il ne consomme pas beaucoup d’énergie. Son caractère écologique n’est plus à discuter. Gros plan sur les mesures à prendre pour intégrer ce dispositif chez soi, et profiter au maximum de ses atouts.

Préparer le terrain !

La qualité de l’isolation de l’habitat, la répartition des besoins de chauffage, le lieu réservé pour le stockage des combustibles et le rendement des systèmes de chauffage existants sont les éléments à connaître bien avant l’achat de son système de chauffage au bois. Ces critères sont par la suite à considérer dans le choix du dispositif en question. Il est recommandé de se faire accompagner d’un professionnel lors de l’achat si l’on ne s’y connaît pas.

Installer son chauffage à bois

La chaudière à granulés ou à bois déchiqueté, le poêle à post combustion et l’insert permettent de chauffer l’ensemble de l’intérieur d’une maison. L’insert est le seul appareil de chauffage qui nécessite la présence d’une cheminée.

•                    Installer une chaudière

S’il s’agit de remplacer une chaudière à gaz, au fuel ou au charbon par une chaudière à granulés de bois qui s’avère plus écologique que ces premiers, les raccordements au circuit de chauffage n’auront pas à être modifiés. Il faut juste un plancher chauffant ou un conduit d’eau chaude qui va alimenter les radiateurs. La chaudière peut fonctionner avec un conduit à basse température (entre 25 et 50° C).

Il faut préparer le lieu de stockage des pellets. S’il s’agit d’un silo, l’endroit va être revêtu de parois textiles ou métalliques. Un silo occupe une surface de 5 m² au sol. Il est possible de trouver le meilleur granulé de bois à Châlons-en-Champagne.

•                    Installer un poêle à bois

Le lieu d’installation de ce système de chauffage doit être bien choisi. Il ne doit pas être à proximité des matériaux combustibles comme la porte, la tapisserie murale et le plancher en bois. Il est toutefois possible d’insérer une couche d’isolation qui va protéger ce dernier du poêle. L’appareil requiert l’existence d’un conduit de fumée dont l’étanchéité et la vacuité sont à faire diagnostiquer par un spécialiste. À défaut d’étanchéité, le prestataire effectuera un tubage.

•                    Installer un insert

La place de ce dispositif de chauffage est dans le foyer de l’ancienne cheminée. Le professionnel chargé de l’installation pourra remplacer le conduit de la cheminée par un tube métallique à plus haute résistance. L’intervention pour ce type de travaux est minime par rapport à l’installation d’un foyer fermé, parce qu’on n’a pas besoin de changer la structure du système de chauffage.

•                    Installer une cheminée à foyer fermé

Il est impossible d’installer une cheminée à foyer fermé en se basant sur une cheminée à foyer ouvert. Le remplacement est intégral. C’est pour cela que le chantier s’avère important. Outre le remplacement du conduit de l’ancienne cheminée par un tube métallique très résistant, il faut surtout faire attention car le gaz de combustion émis par ce type de chauffage atteint des températures beaucoup plus élevées que celles d’un foyer ouvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner