Bâtiment : que faire en cas de licenciement ?

Vous êtes salarié d’une entreprise de construction et vous venez de recevoir une lettre de votre employeur notifiant votre licenciement ? Perdre son emploi est quelque chose qui peut arriver à tout le monde. Pour ne pas en être victime, il faut connaître vos droits. Nous avons rédigé cet article pour vous aider dans cette procédure souvent douloureuse.

Quel est le motif de votre licenciement ?

Votre employeur ne peut vous licencier de manière aléatoire. Ceci doit être motivé par un motif sérieux et réel. Il peut s’agir d’un licenciement pour motif personnel, un licenciement pour faute ou encore un licenciement pour motif économique. Quel que soit le motif du licenciement, l’employeur doit le justifier via des preuves. Ainsi, votre employeur ne peut pas se contenter de vous dire qu’il vous licencie, parce que son entreprise est en crise. Il doit apporter des preuves qui justifient cette situation.

La procédure légale du licenciement

Dans le cas où un dirigeant d’entreprise du bâtiment envisage de licencier un de ses salariés, il doit dans un premier temps le convoquer à un entretien. Il y justifiera le motif du licenciement. Une fois le licenciement notifié, il a un préavis à respecter (sauf s’il s’agit d’une faute grave). La durée du délai de préavis dépend de l’ancienneté du salarié. En cas de non-respect de ce délai, la partie qui n’a pas observé ce préavis doit à l’autre partie une indemnité égale au salaire équivalent à la durée du préavis qui reste à courir. L’employeur doit également verser au salarié licencié une indemnité de licenciement si celui-ci n’est pas motivé par une faute lourde.

Comment réagir ?

Votre employeur vous a convoqué à l’entretien de licenciement. Vous avez en général 5 jours après la réception de la lettre pour vous rendre à cet entretien. N’y allez pas seul. Demandez à un représentant du personnel de vous accompagner. Mais vous pouvez également vous faire accompagner par n’importe quel salarié de l’entreprise. Il pourra intervenir lors du déroulement de l’entretien, donner son avis afin d’éviter le licenciement. Il facilitera le dialogue et interviendra en cas de tension entre les deux parties. On vous recommande également de faire appel à cet avocat spécialiste en licenciement à Rennes ou dans votre ville. Les conseils d’un avocat vous éviteront d’aggraver votre cas et de vous assurer que vos droits sont bien respectés. Votre avocat peut également vous aider à réunir les preuves au plus vite si vous avez été victime d’un licenciement abusif. Si votre employeur accepte finalement de négocier, restez ouvert à une issue amiable. Cela vous évitera de perdre du temps dans les procédures judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner