Quelques techniques pour démolir une maison

Dans le cas où la maison est vieille et présente un danger pour ses occupants, ou si ces derniers souhaitent apporter une modification importante à l’architecture de son bâtiment, la démolition s’avère être la meilleure option. En effet, on peut également opter pour les travaux de rénovation, mais cela peut parfois nous couter une fortune. Ainsi, il est beaucoup plus avantageux de procéder à la démolition. Cette dernière est surement la tâche la plus excitante de la construction, car tout peut disparaitre en un clin d’œil. Mais il s‘agit également de la tâche la plus complexe, qui nécessite une bonne méthode. Les méthodes de démolitions varient d’un bâtiment à un autre. Ainsi, pour connaitre un peu plus sur ces derniers, faisons un petit tour d’horizon sur les différentes techniques pour démolir une maison.

Démolition par implosion

Par définition, une implosion est un éclatement violent par l’intérieur causé par des explosifs. La démolition par implosion est de ce fait une méthode qui permet d’éliminer les supports structurels d’un bâtiment. Pour ce faire, il faut mettre une quantité suffisante d’explosifs afin de détruire intégralement la structure de la maison en question. En principe, cette méthode est spécialement faite pour les bâtiments se trouvant dans les endroits urbains. Pour que le projet soit une réussite, il faut que les explosifs soient bien placés. Pour ce faire, il faut bien analyser les plans architecturaux du bâtiment. Pour cela, l’intervention d’un professionnel est à recommander. En effet, il est le mieux placé pour connaitre les meilleurs emplacements des dispositifs pour démolir une maison. L’emplacement dépend également du type d’explosifs. Cela dit, avant de se lancer dans le projet, il faut connaitre le fonctionnement du dispositif en question.

Démolition à grande hauteur

Il y a également une autre méthode pour démolir une maison, c’est la méthode à grande hauteur. Il s’agit d’une méthode traditionnelle généralement appliquée quand la hauteur d’une maison excède 20 mètres. En principe, elle est faite pour démolir les bétons, la maçonnerie, l’acier ou les structures en matériaux mixtes. Pour ce faire, on utilise une machine de base (excavateur, réservoir ou engin) et un bras de démolition à trois sections (ou un manchon télescopique) avec un outil attaché à la machine de base. Parfois, il se peut que l’on soit amené à utiliser d’autres outils pour les opérations secondaires. Mais dans tous les cas, tout dépend de l’importance du bâtiment ainsi que des conditions du site. Des points à ne pas prendre à la légère, car elles tiennent une place importante dans le déroulement du processus.

Démolition sélective

Depuis quelque temps, de plus en plus de familles optent pour la démolition sélective. Pourquoi donc ce choix particulier ? Sans doute parce qu’il s’agit de la solution la plus pratique et la plus écologique. En effet, il s’agit d’une technique où l’on détruit les matériaux (murs, planchers et plafonds) de manière à ce qu’ils puissent être recyclés et réutilisés. Par ailleurs, dans la déconstruction, il est parfaitement possible de récupérer des matériaux tels que les bois, les briques, les métaux ou les bétons. Cela est bien évidemment, dans le but de réaliser quelques économies sur l’achat des matériaux. Sans oublier qu’il s’agit de la solution la plus écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner