Souscrire à un crédit pour travaux, oui, mais pour quel type de crédit ?

Afin de souscrire à un prêt pour travaux, l’emprunteur dispose de plusieurs possibilités qui varient selon le type de financement travaux recherché. Ainsi, pour arriver à cette fin, l’emprunteur peut s’adresser directement à la banque. Auprès de laquelle il a déjà ses comptes ou d’autres crédits en cours, sans exclure les autres banques. D’une manière générale, sa propre banque pourra faire un effort sur le taux des prêts travaux proposés, afin de le garder comme client. Les banques peuvent permettre de souscrire à de nombreux prêts pour travaux; sous plusieurs formes; comme un crédit travaux; un prêt travaux à taux 0; un prêt épargne logement; un éco prêt travaux… Pour avoir un aperçu des prêts travaux proposés par une banque et les conditions de souscription requises, l’emprunteur pourra retrouver les différentes solutions proposées sur son site Internet.

Souscrire à un prêt pour travaux auprès d’un courtier spécialisé

Toujours pour souscrire à un prêt pour travaux, s’adresser à un courtier peut également être une bonne solution. Un courtier négocie auprès de différentes banques le prêt le plus intéressant pour l’emprunteur. Habituellement, le courtier est rémunéré par une commission versée par la banque si bien qu’il n’existe aucun frais à la charge de l’emprunteur. Aussi, un courtier arrive souvent à négocier des taux plus avantageux que ceux directement proposés par les banques. Il est possible de contacter un courtier sur Internet, ou prendre rendez-vous avec lui, dans une agence physique.

Financer les travaux à travers à un prêt immobilier

Si le bien immobilier de ses rêves, nécessite de souscrire à un crédit travaux, et que l’emprunteur n’a pas les liquidités suffisantes pour les financer, il peut ajouter leur montant à son emprunt immobilier. Ainsi, si son apport est supérieur aux frais (de notaire et de garantie), il est conseillé de déduire son apport du prêt principal. De cette manière, les travaux seront financés avec les fonds propres de l’emprunteur. Dans le cas contraire, si l’emprunteur a un apport limité aux frais (de notaire et de garantie) ou même inférieur, il devra ajouter le coût des travaux au financement principal si c’est la banque qui va se charger de les financer. Dans ce cas, la banque ou l’organisme de prêt demandera de fournir les devis d’entrepreneur ou du matériel. L’emprunteur sera tenu de faire estimer le coût de ces travaux avant la souscription du prêt.

L’avantage de faire financer ses travaux par un prêt immobilier serait le coût du crédit. Dans la pratique, un prêt immobilier est largement moins cher qu’un prêt consommation. Qui équivaut à un prêt à taux élevé sur une courte durée. Aussi, lors du montage de dossier de prêt avec travaux, les deux lignes de financement seront synchronisées. Pour que l’échéance soit la même durant la durée du prêt, en y incluant les travaux souhaités. Ce scénario serait impossible avec le prêt personnel, qui ne fera qu’augmenter l’endettement et les charges mensuelles de l’emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner