plomberie-tuyaux

Tuyau d’évacuation : achetez le bon

Faire la différence entre les tuyaux et connaître leurs usages respectifs est une bonne chose. A cette époque où on ne peut compter que sur soi, il faut être prêt à intervenir. Ainsi, si un tuyau d’évacuation en PVC rompt, il ne faudra pas acheter un raccordement en PPR. Voici quelques explications pour s’aider.

Types et usages des tuyaux

Alimentation en eau : les tubes synthétiques

La distribution de l’eau chaude sanitaire fait de plus en plus appel aux PER ou multicouches pour remplacer le cuivre. Les matériaux synthétiques correspondent aux normes pour la santé publique. De la dérivation à destination du chauffe-eau afin d’atteindre l’évier, ces tuyaux acheminent parfaitement l’eau, chaude ou froide en prenant soin d’alimenter tous les réseaux. Les tubes synthétiques sont particulièrement avantageux : la pose sans soudures. Cependant, il faut apprendre à sertir et disposer des outils pour visser. Évier, lavabo, chauffe-eau et machines à laver sont également reliés par des tuyaux et raccordement en PER ou multicouche

Evacuations

Le réseau d’évacuation est constitué de conduites en PVC de  40 ou 50 mm d’épaisseur. A l’exception des WC, on utilise généralement des conduites courtes. La tuyauterie destinée aux fosses nécessite des évacuations de type PVC 100. Le réseau d’évacuation est conçu pour faciliter une intervention ou y poser une rallonge.

Cuivre ?

Le cuivre était le matériau préférentiel avant 1995. Ce matériau est décrié pour sa forte teneur en plomb. Un artisan installateur sanitaire de Bagneux s’est spécialisé dans le remplacement des tuyaux en cuivre chez ses clients.

Conclusion

Les tuyaux en PVC sont utilisés pour l’évacuation. Au moment de les acheter, il faudra tenir compte des pentes. Les conduites principales acheminent les eaux usées le plus directement possible vers une conduite verticale. Il faut veiller à favoriser les chutes. Implantée près des W.-C., elle dessert tous les étages d’une maison ou d’un immeuble, avant de rejoindre les canalisations souterraines ou les fosses. On peut choisir un centre de  traitement personnel ou raccorder avec le réseau général. Pas d’inquiétude à avoir, si on ne connaît pas ces dimensions, le plombier se fera un plaisir de les citer un par un avant de dresser un devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright Habitation & travaux ! 2022
Shale theme by Siteturner